Aller à la barre d’outils

un zine punk et poétique

un zine punk et poétique

Via transgrrrls (Allez voir le site aussi, ca regorge de ressources!)

Aussi disponible sur Archive.org

Par Madame de St Plaat

Le pdf est ici.

Il y a bientôt près de 9 mois, je me suis enfin décidée à emprunter à la BU ce bouquin qui me faisait de l’œil depuis plus de 2 ans : Riot Grrrls. Chronique d’une révolution punk féministe, de Manon Labry, paru en 2016. Je m’attendais à un ouvrage universitaire tout ce qu’il y a de plus classique, avec des chapitres et des titres de sous-parties bien problématisés, et, clairement, c’est pas du tout ce que j’ai trouvé. Plus que de lire le condensé d’une thèse de 600 pages, j’avais l’impression d’avoir en face de moi une pote fan de musique qui aurait tout retenu sur ses groupes préférés — absolument tout, et pas juste les anecdotes croustillantes glanées sur leur page Wikipedia. Elle avait tout retenu, et puis elle me balançait ça comme ça, de manière organisée quand même, et en utilisant de temps à autres des concepts qui lui donnaient un air savant, mais comme ça, avec son franc-parler et des paillettes dans les yeux chaque fois qu’il était question de Kathleen Hanna ou d’Allison Wolfe.

Ce livre que j’avais mis plus de 2 ans à ouvrir, je crois l’avoir fini en moins d’une semaine. Il faut dire que, depuis que j’ai découvert le punk au lycée, et plus encore les filles qui font du punk, je suis un peu fan du genre et toujours surexcitée à l’idée d’en savoir davantage dessus et de découvrir de « nouveaux » groupes. Le problème, c’est qu’à force de lire des trucs sur des filles trop badass qui font du punk et des tas d’autres trucs cool, eh bah j’ai régulièrement envie de m’y mettre, moi aussi, à faire du punk et des tas d’autres trucs cool. (Enfin, « le problème » : c’en est un que parce que je culpabilise de me laisser distraire aussi facilement de mes études.) Le problème (là, c’est un vrai), c’est que je sais pas jouer d’un instrument de musique, ni même si je chante juste, et aussi que je suis une grosse trouillarde qui adore se trouver des excuses pour rien faire de sa vie. Donc autant te dire que faire du punk dans un groupe, c’est pas pour demain la veille. Et pareil pour le tas d’autres trucs c-… Eh mais attends, écrire un fanzine, c’est à ma portée et c’est plutôt punk, nan ? Et puis, ça va, c’est pas comme si ça allait me prendre masse de temps : suffit de lancer un appel à textes, les gens répondent et tu mets en page, basta ! Allez, c’est parti, j’me lance !

… En vérité, c’est pas allé aussi vite et c’est seulement en février que je me suis vraiment lancée, que j’ai trouvé le nom du zine et rédigé un premier appel à contributions. En vérité aussi, le premier numéro n’aurait pas dû sortir avant l’été. Mais bon, que veux-tu ? Je suis impatiente et j’avais besoin de me distraire de mon mémoire de recherche. Alors voilà, j’ai écrit des trucs, j’ai contacté des gens et voici qu’aujourd’hui paraît le premier numéro de Va, dehors t’attend une autre vie : un zine punk et poétique.

Bonne lecture

PS : Merci à tous·tes celleux qui ont contribué au premier numéro de ce fanzine : Angie St Pepito, Zombie, Loop Tempura, Mirza-Hélène, Laurie Razlo (promis, y aura davantage de tes dessins dans les suivants <3), Loup Siméon, Edna, Lita, Charlie, Clou Kawilski, k-nynes, Amélie, Mathieu, Ronan et Maa de Versinthë 99, Chris Météo Rock, La Crevette et Chloé. Merci aussi aux rédacteur·rices de Maximum Rocknroll et à Andrea Long Chu : au fond, Charlie et moi, on n’a jamais fait que vous traduire. Enfin, merci à Manon Labry, Vaginal Davis, Chris Korda, Kathleen Hanna et toutes les meufs qui un jour ont fait de la musique et écrit des zines : sans vous, je suis pas sûre que j’aurais fait quoi que ce soit.

PPS : Hésite pas à envoyer tes textes à l’adresse mail zinepunketpoetique@protonmail.com : le numéro 2 est d’ores et déjà en cours de préparation et il a encore pour thème les changements (« Ch-Ch-Changes! »).

Wallonie Lib

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *