Aller à la barre d’outils

Renforcement du tout-sécuritaire, tolérance zéro et gentrification en projet à Lessines.

Renforcement du tout-sécuritaire, tolérance zéro et gentrification en projet à Lessines.
répression police

On apprend par la presse mainstream (L’avenir)  que le conseil communal de Lessines (petite ville du hainaut occidentale) a adopté une motion pour lutter contre « l’insécurité ».

Cette motion vise entre-autre à mettre en place un réseau de caméra,  des contrôles « sporadiques et inopinés » par des agents de polices qui seront plus nombreux etqui pratiqueront désormais la tolérance zéro ( de laquelle découlera probablement une augmentation en flèche des violences policière et des contrôle au faciès, on a bien vu comment sa se passe dans d’autres villes..).

Encore une fois les pouvoirs politiques renforcent leur système de contrôle sur la population qui engendrera probablement et comme souvent dans ce genre de situation une répression de plus en plus forte contre les franges les plus précarisés de la population.  Encore une fois les politiques jouent sur la peur, instrumentalisent « l’insécurité » et renforcent pour leurs intérêts le sentiment « d’insécurité » présent chez bien des gens en présentant le centre de Lessines comme un coupe-gorge où l’on ne pourrait jamais se promener sans se faire agressé; c’est bien entendu faux, c’est une exagération volontaire pour mieux justifier leurs plans sécuritaire.

La répression et les plans sécuritaires ne s’attaquent jamais à la source d’un problème, ils ne sont là que pour protéger les intérêts de l’état et du capitalisme.

En effet quels est la source de bien des délits, bien des crimes? Pourquoi voler? Pourquoi racketer? Pourquoi la petite « délinquance » et le grand banditisme?

Pour l’argent!!! Voilà la vrai source de biens des problèmes dans le monde… Comment s’étonner de la délinquance quand certains privilégiés du patronats et de  la classe dirigeante on tout en exploitant ceux qui n’ont rien… Comment s’en étonner quand ils font miroiter à tout le monde dans la pub, dans la presse, à l’école que la réussite c’est d’avoir de l’argent, une grosse voiture, un écran plasma et une grosse maison et qu’après ils réduisent une bonne partie de la population à se tuer la santé au travail pour un salaire de misère ou à errer de l’onem au cpas à se faire sermoner, contrôler, à être considérer comme un numéro, une statistique… C’est en s’attaquant au capitalisme, à l’état et à toutes les formes d’oppressions qu’on réglera le problème de « l’insécurité ».

Pour en revenir à Lessines, cette motion laisse entrevoir des envies plutôt clair du conseil communal de vouloir gentrifier le centre-ville :

«La consommation abusive d’alcool, voire de stupéfiants sur la voie publique est de plus en plus excessive; des solutions pour mettre un terme à ces comportements doivent être envisagées; l’insécurité dans l’hyper centre, lequel devrait être destiné à la culture, au tourisme, aux logements de qualité et aux commerces, doit retenir l’attention particulière des autorités communales; la situation sécuritaire s’y est détériorée ces dernières années; les mesures adoptées par les autorités, bien qu’importantes, n’apparaissent pas suffisantes; il importe de rendre à nouveau le centre-ville de notre cité accessible à tous, en toute sécurité.»

Rendre le nouveau centre-ville accessible à tous ou plutôt devrait-il dire rendre le centre-ville attrayant pour les bobos et les portefeuilles des touristes? On a clairement affaire ici à ce qu’on appelle la gentrification, c’est-à-dire que la ville veut donner une plus belle apparence au centre-ville, cacher la misère, cacher les alcooliques et tout ce qui ne plait pas au bourgeois afin que peu à peu d’abord arrivent les classes moyennes, une augmentation des loyers suivis d’un départ progressif des populations les pauvres, peu à peu les classes moyennes peuvent parfois eux-mêmes devoir partir suite à une continuité dans l’augmentation des loyers et à l’installation de bourgeois.

 

admin

admin

Un commentaire sur “Renforcement du tout-sécuritaire, tolérance zéro et gentrification en projet à Lessines.

  1. Un bel article! J’aimerais quand même soulever, pour y avoir habité un certain temps, que la violence dans le centre n’est pas un mensonge. Certes, il y a d’autres solutions à cela, et ce n’est pas non plus un « coupe-gorge », mais il y a des problèmes récurrents d’agressions perpetrée par une jeunesse releguée au cpas et au chommage, et qui n’ont pas grand chose à faire.C’est d’ailleurs plus une « vulgaire » occupation qu’autre chose,les coups portés sont rarement des coups qui blessent. et comme vous le faites remarquer vu la fracture entre ce dont on nous fait rêver et le mode de vie réel de ces personnes, les craquages ne sont pas étonnant.Bien que leur violence n’est pas forcément ciblée contre les classes bourgeoises vous savez, ce qui est dommage. Tout aussi pauvre qu’eux je n’ai pas été épargné. Car il est vrai que j’ai toujours eu + de soucis dans ce petit village, qu’au plein coeur de la capitale! Maintenant, soyons réalistes : je me sentirais pas + en sécurité à Lessines avec des flics et des caméras dans tous les coins.Et si on ‘attire’ la population de « basse » classe dans le bas de la ville pour embourgeoiser le centre, on va juste cacher et déplacer le problème sans le régler, les endroits surveillés seront évités par les vandales, mais un autre endroit de la ville deviendra « dangereux », et rien n’aura changé. Non, la surveillance et l’augmentation policière, j’y vois Di-rect une réponse et une stratégie pour lutter contre les trafics de drogues survivants dans la petite ville, bien plus que contre les actes d’agressions et de vandalismes.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :