Aller à la barre d’outils

Nous ne voulons pas de votre paix sociale!

La direction de la CSC et de la CGSLB ont signés l’accord interprofessionel avec le gouvernement. Cet accord vise à imposé la paix sociale suite aux larges mouvements sociaux qui ont eu lieu en novembre et décembre 2014. Seul la FGTB s’est abstenu de signé..

Celui-ci vise clairement à limiter les mouvements de grèves (et à notre avis particulièrement contre les bases syndicales qui ont utilisés la grève spontanée). Le ministre de l’emploi Kris Peeters ainsi que la député N-VA Zuha Demir ont d’ailleurs rappelé à ces syndicats qu’ils ne devaient pas faire grève (sic).

Il s’agit là clairement d’une trahison de plus de la part des directions syndicales envers leurs bases militantes…

Il ne faut plus se voiler la face, les directions syndicales sont visiblement pour le maintient du statut-quo, pour les intérêts du patronat et du gouvernement. Ils jouent le rôle de médiateurs, ils veulent calmer les ardeurs de leurs militants… Ils ont peur de se faire déborder…

On ne peut prétendre lutter contre l’austérité et le plan de casse social  du gouvernement tout en signant un accord fait de quelques concessions insignifiantes de la part du gouvernement contre l’assurance de la « paix sociale ».

Il ne peut pas et ne doit pas avoir de paix sociale tant qu’il n’y aura pas la justice sociale!

Nous ne voulons pas la paix.

Nous voulons la fin de l’austérité!

Nous voulons la fin du système qui engendre depuis trop longtemps misère, inégalités sociales et exploitations!

Nous voulons la fin du capitalisme et de l’état!

Vive les grèves sauvages et les actions spontanées!

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *