Aller à la barre d’outils

Justice de classe à Péruwelz…

Une société de Péruwelz qui était poursuivie pour « homicide involontaire commis par manque de prévoyance ou de précaution » a bénéficié de la suspension du prononcé. L’affaire portait sur un ouvrier qui est décédé par asphyxie alors qu’il travaillait sur une machine qui l’a pris en étau entre une palette de briques et une pièce métallique.

L’entreprise n’avait effectué aucune analyse de risques sur cette machine.

Ce rendu ne nous surprend aucunement, nous ne croyons pas en cette justice et nous ne pensons pas que de peines de prisons (ou autre) puissent changer quoi que se soit à ce tragique évènements. Ce genre d’affaires continueront à exister tant que le capitalisme ( et sa folie du profit à tout prix) existera.

Néanmoins cette affaire (et bien d’autres…) démontre assez bien que la justice n’est pas la même pour les pauvres que pour les patrons et autres bourgeois. Le pauvre qui aura volé pour survivre ou qui se sera révolté prendra des peines beaucoup élevés que le riche patron qui laisse crever ses employés pour le profit ou que le riche qui aura détourné des millions…

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *