Aller à la barre d’outils

(France) Loi travail : liberté pour Kara Wild !

Vu sur Paris-Luttes.info

Kara est une artiste trans arrêtée le 26 mai dans le cadre de l’incendie d’un véhicule de police lors de la manifestation du 18 mai. Premier chef d’accusation : « tentative d’homicide volontaire sur un agent de police », suivi de « destruction de propriété et participation dans un groupe de personnes armées et masquées ». Le dossier est (quasi) vide mais Kara est détenue depuis plus d’un mois et demi… dans une prison pour hommes ! Liberté pour Kara et tout-es les prisonnièr-es de tous les mouvements sociaux !

Kara Wild est une artiste, une camarade et une force de la nature résistante, étant actuellement détenue en France pour sa participation supposée à une manifestation contre des réformes draconiennes concernant le travail [« Loi Travail »] et la répression policière. Elle est une femme trans et est actuellement détenue dans une prison pour hommes et n’a pas accès à des hormones. Elle est également une citoyenne des Etats-Unis et son transfert a été refusé parce que les autorités françaises pensent qu’elle pourrait tenter une évasion lors de celui-ci.

Le 18 mai, des milliers de personnes ont convergé à Paris pour défier le maintien de violence policière et s’opposer à une nouvelle réforme néo-libérale du code du travail. Pendant l’une de ces manifestations une voiture de police à été attaquée et incendiée. Kara à été brutalement arrêtée par rapport à cet incident plus d’une semaine plus tard, le 26 mai, lors d’un autre événement près de la Place de la Nation. En dépit d’un manque de preuve évident, elle a été accusée d’avoir brisé le pare-brise d’une voiture de police quelques instants avant que celle-ci soit incendiée. Les accusations dont elle fait l’objet sont « tentative d’homicide volontaire sur une personne dépositaire de l’autorité publique, destruction de bien, violence de groupe et participation dans un groupe armé et masqué. »

Kara fait partie des 6 personnes étant actuellement accusées par rapport à cet incident. Pour faire empirer les choses, le premier ministre français, Manuel Valls promet d’appliquer une « sanction implacable », de manière à en faire un exemple et à démobiliser les manifestations.

En dépit des attaques de l’état, les mouvements globaux contre le capitalisme, la suprématie blanche, le patriarcat hétéro-sexiste et l’austérité deviennent plus forts chaque jour, de Paris à Oaxaca. Comme les flammes de la résistance se multiplient cet été, ne laissez pas vos amiEs derrière les barreaux ! S’il vous plaît, aidez-nous à soutenir Kara Wild en lui écrivant, en faisant des dons pour son fonds de défense, et faites passer le mot concernant son affaire.

Liberté pour touTEs les prisonnieEs politiques ! Liberté pour touTEs les femmes trans prisonnières ! Liberté pour touTEs les prisonnierEs

Pour écrire à Kara et/ou lui envoyer des brochures/livres : Association Acceptess T 39 bis boulevard Barbès 75018 Paris (ajoutez un post it « Pour Kara »)
com.prison.acceptess-t@@@outlook.fr (Objet : « Pour Kara »
Pour le soutien financier (déjà 6000$ de frais) : https://freekarawild.org
Rappel : http://permisdevisite.noblogs.org

admin

admin

Laisser un commentaire