Renforcement du tout-sécuritaire, tolérance zéro et gentrification en projet à Lessines.

1 réponse

  1. Garnier Nicolas dit :

    Un bel article! J’aimerais quand même soulever, pour y avoir habité un certain temps, que la violence dans le centre n’est pas un mensonge. Certes, il y a d’autres solutions à cela, et ce n’est pas non plus un “coupe-gorge”, mais il y a des problèmes récurrents d’agressions perpetrée par une jeunesse releguée au cpas et au chommage, et qui n’ont pas grand chose à faire.C’est d’ailleurs plus une “vulgaire”occupation qu’autre chose,les coups portés sont rarement des coups qui blessent. et comme vous le faites remarquer vu la fracture entre ce dont on nous fait rêver et le mode de vie réel de ces personnes, les craquages ne sont pas étonnant.Bien que leur violence n’est pas forcément ciblée contre les classes bourgeoises vous savez, ce qui est dommage. Tout aussi pauvre qu’eux je n’ai pas été épargné. Car il est vrai que j’ai toujours eu + de soucis dans ce petit village, qu’au plein coeur de la capitale! Maintenant, soyons réalistes : je me sentirais pas + en sécurité à Lessines avec des flics et des caméras dans tous les coins.Et si on ‘attire’la population de “basse”classe dans le bas de la ville pour embourgeoiser le centre, on va juste cacher et déplacer le problème sans le régler, les endroits surveillés seront évités par les vandales, mais un autre endroit de la ville deviendra “dangereux”, et rien n’aura changé. Non, la surveillance et l’augmentation policière, j’y vois Di-rect une réponse et une stratégie pour lutter contre les trafics de drogues survivants dans la petite ville, bien plus que contre les actes d’agressions et de vandalismes.

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow Me

Aller à la barre d’outils