Archives pour l'étiquette kurdistan

Le centre culturel Kurde de Gilly incendié

Le centre culturel Kurde de Gilly a été victime d’une attaque incendiaire à coup de cocktails molotovs cette nuit. Cette attaque intervient dans un contexte de haine anti-kurdes et de répression accrue contre les minorités et les opposant.e.s au régime d’Erdogan.

Depuis la tentative de coup d’état du 15 juillet la pression s’est accrue contre les populations Kurdes, Alévies,  Arménienne ainsi que contre les féministes,  les LGBTI, les syndicalistes, anarchistes et tout autre opposant.e.s au pouvoir. Ce coup d’état a servi de prétexte pour museler l’opposition. La torture est de plus en plus courante. Des villages et villes kurdes ont été attaquées, incendiées, détruites et des couvres-feu ont été instauré.

Solidarité avec les kurdes et toutes les personnes en luttes contre le pouvoir et les oppressions!

Plus d’infos sur le Kurdistan et les luttes en turquie: http://www.kedistan.net/

Share Button
0

Vastes opérations de l’état turque contre les kurdes et l’extrême-gauche

Depuis vendredi passé, l’état turque a lancée des offensives aériennes contre le « terrorisme » attaquant des positions du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), des YPG (milice d’autodéfense kurde) en Syrie ainsi que quelques rares positions de l’état islamique (DAESH) probablement plus pour faire bonne figure devant ses alliés de l’OTAN plus que par réel envie de lutter contre l’EI.

11760132_10153233518674355_517616627656131908_n11742645_10153233518694355_5434950839724763502_n

1300 personnes (selon les chiffres fournis au médias par l’état) ont également été arrêtée en Turquie dans une vaste opération « anti-terroriste ». Cette opération touche bien plus fortement les milieux d’extrême-gauche turque et kurde que les islamistes. Toujours selon les chiffres de l’état turque 847 personnes auraient été arrêtées pour leurs liens présumés avec la « rébellion kurde » (terme utilisé par les médias mainstream) tandis que 137 autres le seraient pour leurs liens avec l’EI.

 

Lors des perquisitions du 24 juillet, une militante du DHKP-C (communistes autoritaires)  Günay Özarslan a été abattu par la police.

Le cortège funéraire a été bloqué puis attaqué par la police à coup d’autopompes et de gaz lacrymogènes dans le quartier de Gazi. Ce qui a provoqué de longs affrontements. Des barricades ont été érigés par les habitants du quartiers et des manifestants ont jetés des cocktails molotov.

 

Share Button
0