Archives pour l'étiquette écologie radicale

Le nucléaire un danger permanent…

Entre les centrales nucléaires aux réacteurs fissurées dont on prolonge la durée de vie encore et encore,  et les déchets dont on ne sait que faire et qui seront toujours dangereux dans des plusieurs centaines d’années; le nucléaire fait peser un danger permanent sur nos têtes.

De récentes études viennent une fois de plus renforcer ces dires. En effet, il y aurait trois fois plus de cas de leucémie chez les enfant.e.s vivant à moins de 15Km du centre de traitement de déchets nucléaires de Mol ,  et des cas plus nombreux qu’ailleurs de cancers de la thyroïdes chez les enfants habitant.e.s aux environs de l’institut des radio-éléments à Fleurus.

Share Button

Il n’y a pas de capitalisme vert…

Les dégâts de la pollution se font de plus en plus ressentir, destructions de la faune et de la flore, réchauffement climatique au conséquences futures probablement catastrophique, épuisements des ressources naturelles…

Pendant ce temps les dirigeants pavanent devant les caméras, se goinfrent dans des conférences où ils se fixent des objectifs ridicules qu’ils ne respecteront de toute façon pas. Tout en disant « il faut consommer vert, durable et trier vos déchets » ils/elles continuent à construire détruire les terres agricoles, la faune, la flore, piller les ressources naturelles. Tout ça bien évidement pour se faire un maximum de frics. Au fond sa veut dire quoi « durable » ? Ça veut dire polluer un peu moins, pour pouvoir polluer plus longtemps et continuer par la même occasion à exploiter humain.e.s et ressources naturelles. Quand on voit que certain n’ont même pas honte d’affirmer que LA solution à la pollution c’est le nucléaire. Ce même nucléaire qui fait peser un danger énorme sur énormément de gen.te.s et qui produit un nombre incalculable de déchets dangereux dont on ne sait quoi faire… Les bourgeois.e.s vont même jusqu’à spéculer sur le CO² et repeignent leurs vieilles logiques de profits mortifères en vert.

Il faut bien un moment se rendre compte que « l’écologie » capitaliste n’est que de la poudre aux yeux, juste un moyen de plus de faire du frics.

Le principe de base du capitalisme c’est la croissance, c’est-à-dire toujours produire plus… Quand on augmente pas la production, on perd (en résumé). A partir du moment où l’on sait que le ressources naturelles sont limitées, il est clair qu’à un moment il va y avoir problèmes… Et il est par ailleurs limpide que vouloir défendre la faune, la flore et les ressources naturelles ce n’est pas compatible avec le capitalisme fusse-t-il « vert ».

Pour une écologie radicale, anticapitaliste et anti-autoritaire visant à mettre une bonne fois pour toute fin à la destructions des ressources naturelles et à l’exploitation des humain.e.s

Share Button

NDDL: Le juge est venu, il a vu mais il n’a pas vaincu !

Vu sur le site de la ZAD de notre-dame-des-landes

Nddl – le juge est venu, il a vu mais il n’a pas vaincu !

Depuis 7h du matin, la zad était bloquée en 6 points d’accès par des barricades, plusieurs centaines de personnes et une trentaine de tracteurs. Il s’agissait en empêchant la venue du juge des expropriations, de répondre avec détermination aux menaces du sous-préfet. Celui-ci annonçait reprendre les procédures contres les locataires en vue d’une possible expulsion et démarrage des chantiers dans les mois à venir.

Le mouvement anti-aéroport a été très réactif. De nombreuses personnes des comités de soutien et paysans de la région étaient présentes dès 7h du matin au carrefour de la Saulce malgré la pluie et se sont réparties sur les différents points de blocage. Les infos étaient rediffusées partout sur la zone à défendre par radio klaxon.

Vers 9h, plusieurs 4×4 suivi de voitures de gendarmerie sont arrivées à une centaine de mètres de la barricade sud, entre Vigneux et la zad où 200 personnes environ étaient présentes. Le juge en cravate est descendu de 4×4, accompagné d’un commandant de gendarmerie. Il a insisté pour passer mais il lui a été signifié qu’il en était hors de question. Après un échange vif, le juge et son escorte sont rentrés précipitamment dans les véhicules officiels et ont rebroussé chemin.

Contrairement aux gouvernement, nous tenons nos engagements. Comme a pu le dire un paysan rigolard au coin d’une barricade « Le juge est venu, il a vu mais il ’a pas vaincu… » Adieu César !

Après avoir eu la confirmation par l’avocat des locataires que le juge avait renoncé, les barricades ont été levées en fin de matinée.

Leur test de ce matin a échoué mais nous restons plus que jamais vigilant.es et appelons à densifier la mobilisation dans les semaines qui viennent.. Dans le même temps nous continuerons à renforcer les cultures et habitats sur la zad, ainsi que les liens à l’intérieur du mouvement et dans la région pour construire un avenir sans aéroport.

Il n’y aura pas d’expulsion de la zad. L’aéroport ne se fera pas !

Les bloqueur’heuses du mardi

Share Button

Prolongation de dix ans de Doel 1&2: faire de la thune à tout prix…

On apprend par les médias mainstream (RTBF) que des discussions sont en cours entre Electrabel et le gouvernement pour une éventuel prolongation des réacteurs de Doel 1 & 2 d’une durée de 10 ans si cela peut s’avérer rentable pour electrabel (et sa maison-mère GDF-Suez). Doel 1 est censé s’arrêter définitivement ce 15 février tandis que Doel 2 doit lui s’arrêter légalement en décembre.

Rappelons que ces réacteurs vieilissants ont été mis en service en 1974 pour Doel 1 et 1975 pour Doel 2 et qu’ils avaient été à l’origine conçu pour … 30 ans! Et voilà qu’ils vont peut-être être prolongé à 50 ans !!

Cela fait déjà 40 ans qu’ils font peser une menace sur tout les habitants de la région et la seul question que se pose electrabel sur leurs prolongements c’est encore et toujours la rentabilité, combien de frics pourront-ils se mettre dans les poches…

Share Button