Archives pour l'étiquette austérité

Petit retour sur la manif du 29 septembre

La manifestation du 29 septembre organisée par les syndicats contre les mesures d’austérité. Il y aurait eu entre 45.000 et 70.000 manifestant.es ainsi qu’un bloc anticapitaliste conséquent.

manif_29_09_bxl

Certain.es ont détruit des pubs et tagué le siège du PS. Rappelons par ailleurs que tout les partis politiques marchent pour les intérêts du capitalisme et que le P$ a été le premier instigateur de mesure d’austérité (chasse aux chômeurs,…)

La foire médiatique n’as pas tardé a reprendre les arguments débiles et mensongers que l’on a souvent entendu ces derniers temps en France lors des manifs contre la loi travail: des anarchistes se seraient « mélé.e.s » « infiltré.e.s » parmis les manifestant.e.s .

Décidement la presse mainstream ne recule devant rien pour déverser leur flot de mensonge et de manipulation…

Les anarchistes ne se sont pas « infiltré.es » dans la manif, iellles en font parti.e; ielles combattent également l’austérité, tout étant conscient.e.s que cela fait parti de la marche infernale du capitalisme et que donc au-delà de l’austérité, c’est le capitalisme et le pouvoir qu’il faut combattre..

Les dégradation visaient d’ailleurs des symboles du capitalisme (pub,…) et du pouvoir (le PS)…

 

Share Button

(Vidéo) A bas l’austérité!

Share Button

Petit suivi de la mobilisation pour la grève générale du 24 Juin

Petit suivi (non-exhaustif) de la mobilisation d’aujourd’hui pour la grève générale. Des mises à jour seront probablement effectué. Si vous avez des infos intéressantes à partager sur des piquets/actions n’hésiter pas à laisser un commentaire!

Province de Hainaut

Nombreux barrages filtrants/bloquants dans la région.

Barrages filtrants à la frontière entre Mons et Valencienne.

Frameries:  Barrage au niveau du PASS. Deux automobilistes ont tentés de forcé le barrage vers 8h. Un gréviste a été blessé au genoux suite à cette tentative de passage en force. Peu avant 9h un autre automobiliste est sorti avec une arme de son véhicule et a menacé les grévistes.

frameries

Charleroi: Mouvement de grève bien suivi notamment dans la sidérurgie et le secteur publique. Peu de bus roulent. Des piquets de grève sont en place dans les zonings.

Charleroi24

Région Centre: Bloquage presque complet dans tout les secteurs. Les entreprises des zonings de Strépy-Bracquegnies, Manage, Feluy et Seneffe sont à l’arrêt

Province de Liège

Peu de bus circule. Les secteurs industrielles et les grosses enseignes de commerce sont a l’arrêt.

Piquets de grèves devant le décathlon à Alleur ainsi que devant Ikea, Makro, la Fnac et les galleries Saint-Lambert.

Un piquet de métallurgiste est entré dans l’aéroport de Liège. Un vol a dût être dévié vers Zaventem

Liège: L’union des bloqueur.euse.s fait un tour des piquets à vélo

Liege

Piquet devant le CPAS.

Blocage du rond-point de Belle-ile

Flémalle: Piquet devant l’hypermarché Carrefour. La direction tente de démoraliser les grévistes en prétendant qu’ils/elles sont le seul grand magasin à fermer (sic).

flemalle

Province de Namur

Bouge: Piquet devant le Delhaize.

Piquet filtrant devant l’Hopital Saint-Luc, qui a été levé suite à une menace d’astreinte de 1000€ par personnes freinées.

Jambes: Piquet devant le Delhaize. Piquet devant le Colruyt pour protester contre le licenciement d’une déléguée syndicale

 

Province du Brabant-Wallon

Piquet de sensibilisation devant Walibi

walibi

Province de Luxembourg

Région de Bruxelles

Manifestation contre les 45h, à l’initiative de l’union des bloqueur.euse.s

manif24

Métro,tram,bus à l’arrêt.

Province d’Anvers

Intervention brutale de la police ce matin pour débloquer des piquets de grèves installés sur des gros axes routier menant aux port d’anvers. La police a fait usage de canons à eau. Au moins 2 personnes arrêtées.

anvers1anvers2

Anvers3Anvers4

Anvers5µ

Province de Flandre-Orientale

Gand: Piquet au port de Gand.

Province de Flandre-Occidentale

Province du Limbourg

Province du Brabant-Flamand

Share Button

(France): Jeudi 9 juin : suivi de la mobilisation contre la loi Travail et son monde

Vu sur Paris-Luttes.info

La grève et les blocages se poursuivent dans plusieurs secteurs et de nombreuses actions continuent à mobiliser contre la loi Travail. De nombreux appels circulent également pour perturber l’Euro 2016 ainsi que pour la journée de mobilisation du 14 juin.

  • 8h : Pendant l’action de blocage du grand marché de Rungis, 100 000 foyers ont été basculés en « heures creuses ».
  • 7h : Au environ de 7h et alors que le jour s’est levé, le blocage est semble t-il terminé. D’énormes bouchons se sont constitué autour de Rungis ce matin.
  • 3h : Un millier de personnes sont en train de bloquer le MIN (Marché d’Intérêt National) de Rungis. Feu de poubelles et ambiance déterminée mais tranquille. L’action est portée pas des syndicalistes de différentes organisations.
    Retrouvez dans cet article le suivi des mobilisations et les prochains rendez-vous contre la loi Travail en région parisienne.
Contact groupe de défense collective : 07 53 82 19 10
Contact Streets Medics : 07 51 30 64 57 / street.medic75@gmail.com
Les grèves, blocages et actions touchant toute la région, et Paris Luttes étant un site participatif, n’hésitez pas à nous transmettre vos infos sur : greveloitravail@riseup.net

À venir

Jeudi 9 : 13h Manifestation interprofessionnelle – convergence des luttes. C’est place d’Italie.
Jeudi 9 : 14h30 manifestation des retraités, avec appel à former un cortège inter-générationnel par les grévistes cheminots et la RATP.
Vendredi 10 : 17h Opération Fan Zone Euro Football
Vendredi 10 : 18h Manifestation « L’Euro pas sur notre dos ! »
Samedi 11 et dimanche 12 : Appel pour une coordination nationale de lutte les 11 et 12 juin à Paris
Mardi 14 : Jour de manifestation nationale à Paris contre la loi Travail !

Jeudi 9 juin

  • 8h : Pendant l’action de blocage du grand marché de Rungis, 100 000 foyers ont été basculés en « heures creuses ».
     - 403.4 ko
  • 7h : Au environ de 7h et alors que le jour s’est levé, le blocage est semble t-il terminé. D’énormes bouchons se sont constitués autour de Rungis ce matin.
     - 475.9 ko
  • 3h : 700 personnes sont en train de bloquer le MIN (Marché d’Intérêt National) de Rungis. Feu de poubelles et ambiance déterminée mais tranquille. L’action est portée pas des syndicalistes de différentes organisations.

    Après avoir inauguré, à leur façon, les nouveaux locaux du Médef 94 le 31 mai dernier, la CGT et l’UNEF ont décidé de retourner à Rungis déclarer tout le mal qu’ils pensaient du projet de loi Travail.
    À 3h ce matin, 700 manifestant.e.s membres de la CGT, de l’UNEF et du MJCF se sont donnés rendez-vous au Centre Commercial Belle-Épine pour rejoindre le péage d’entrée au MIN de Rungis (Marché d’Intérêt National) qu’ils.elles ont bloqué pendant près de deux heures.

    Communiqué de la CGT 94

Mercredi 8 juin

  • 23h : Le rassemblement contre le meeting du PS en soutien à la loi Travail a rassemblé un bon millier de personnes. Une manif sauvage est partie sur la voie express Georges Pompidou pour ensuite bloquer les rails entre Bercy et gare de Lyon. Une fois sortie des rails, la manif sauvage a continué jusqu’à l’avenue de St-Mandé dans une bonne ambiance. Un récit est arrivé !
  • 13h20 : Le rassemblement de soutien au camarade arrêté hier lors de l’action au Medef a lieu en ce moment devant le comico du 2 bis rue Fabert, dans le VIIe (métro Invalides).
  • 13h : Dispersion à gare de l’Est.
  • 12h45 : Une centaine de cheminots de la gare de Lyon sont arrivés à la gare de l’Est et ont rejoint ce qui restait de manifestant.e.s. Alors que l’ambiance était retombée, c’est reparti en manif dans la gare, et une petite occupation des voies avec fumigènes a complètement bloqué le trafic pendant une vingtaine de minutes. Les cheminots, masqués pour éviter une éventuelle répression interne à la SNCF, ont demandé aux caméras d’arrêter de filmer.
  • 12h15 : 200 personnes environ en manif sauvage dans la gare de l’Est. Quelques slogans : « Hollande, Valls et Macron : on n’sera jamais de la chair à patrons », « Ça va péter ! », etc.
 - 2.6 Mo
  • 12h05 : Ça part en manif dehors, direction gare de l’Est ! Surtout des cheminots, fumigènes et drapeaux syndicaux.
  • 11h40 : Après un envahissement des quais de l’Eurostar (les deux trains ont été tagués de l’extérieur), ça repart en manif sauvage dans la gare. Les manifestant.e.s sont toujours dans la gare et il est toujours possible de rejoindre l’action.
 - 2.6 Mo
  • 11h20 : Petite auto-réduction de ballons de foot dans le magasin de l’Euro 2016 à l’entrée de la gare du Nord. La manif continue dans la gare du Nord, et ça joue au foot en fin de cortège.
  • 11h05 : La manif commence à sortir bruyamment de la gare du Nord (toujours plusieurs centaines de personnes).
  • 11h : Ça repart en manif sauvage dans la gare du Nord.
  • 10h40 : Tout monde est sur la mezzanine qui mène à l’Eurostar, ça gueule « Résistance ». Des banderoles sont accrochées : « Taclons la loi Travail et son monde », notamment.
 - 1.3 Mo
  • 10h30 : Après avoir été bloqué par les CRS, le train du trophée de l’Euro est fermé. Les installations/structures d’accueil sont rangées, l’animation qui devait durer de 9h à 18h est annulée.
  • 10h20 : Manif sauvage dans la gare du Nord ! Quelques centaines de personnes mettent de l’ambiance dans tout le hall : fumigènes, slogans et quelques banderoles, dont une « Tous supporters de la grève générale ». Ça crie « Grève Blocage Sabotage » et ça diffe l’appel à perturber l’Euro 2016.
 - 2.7 Mo
  • 9h35 : Face à l’afflux visible de gens hostiles à la loi Travail et à l’Euro 2016, le train du trophée de l’Euro est désormais complètement bloqué… par les CRS !
  • 9h25 : Voie 11, à gare du Nord, quelques personnes redécorent l’intérieur du train du trophée de l’Euro 2016 (tracts, stickers, etc.), mais devant le désintérêt total des gens pour cet événement (il n’y a personne, que des vigiles et des stewards !) en ressortent rapidement.
 - 42 ko
  • 8h40 : Action devant le domicile de la ministre du travail.
  • 7h30 : Une dizaine de cars de CRS sont venus à l’incinérateur d’Ivry tôt ce matin, et viennent de repartir bredouille.

Mardi 7 juin

  • 21h : Rassemblement en cours devant le commissariat du 7e, rue Fabert. La personne en garde-à-vue a été emmenée menottée chez un médecin et il sera très certainement ramené après cela dans ce commissariat. Toutes les personnes (73 a priori) en contrôle d’identité au commissariat de l’évangile sont maintenant sorties.
  • 19h05 : Du monde se retrouve devant le commissariat rue Fabert (métro Invalides) pour soutenir un camarade mis en GAV après l’occupation du Medef de cet après midi.
  • 18h05 : Des personnes commencent à sortir du commissariat, une soixantaine de soutien sont présents rue de l’Evangile.
  • 15h45 : Appel se rassembler devant le commissariat rue de l’Évangile (paris 18) en solidarité avec les embarqué-e-s de l’occup’ du Medef.
  • 14h50 : Le MEDEF a été brièvement occupé (55 avenue Bosquet, 7e). Evacuation en cours. Une 50aine de personnes interpellées.
  • 10h30 : Manif dans l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle et blocage des voies d’accès routières

Lundi 6 juin

  • Les Gare Montparnasse et Gare du Nord ont été bloquées suite aux manifestations de cheminots en grève et à l’envahissement des voies.
  • 4 des 6 garages de véhicules de ramassages d’ordures de Paris sont bloqués.
  • Le bureau de poste de Malakoff a été bloqué ce matin. Compte-rendu à venir.
  • Des manifestant-e-s sont venu-e-s accueillir Macron en visite à Montreuil qui devait inaugurer un timbre pour les 80 ans du Front Populaire !
Share Button

Lutte contre l’austérité et manif du 7 octobre: Ce n’est qu’un début…

288100001_B976738730Z.1_20151007191053_000_GMB5BCGN2.2-0

Près d’un an après la manif du 6 novembre, la mobilisation contre l’austérité continue comme a pu le montrer la manifestation de ce mercredi 7 octobre qui aurait rassemblé entre 80.000 et 100.000 personnes.

Les vitres du luxueux hôtel Hilton ont volées en éclats au niveau de la gare central.  Des affrontements entre manifestants et police ont eu lieu au niveau de la Tour des finances ainsi qu’à l’esplanade de l’europe. Selon les médias, 25 personnes ont été arrêtées judiciairement.  On ne sait pas  encore quels suites auront ces arrestations. Les flics ont fait usage de gaz lacrymogènes et d’autopompes pour repousser les  manifestants.

Une fois repoussés au niveau de la gare du midi, des manifestants ainsi que des genTEs qui attendaient le tram ont été de nouveau gazéEs dans un tunnel bondé.

Les tactiques policière utilisées semblent être fort différentes de celles de l’année passée: blocage de toutes les artères, présences massives, avancée dans la manif par petit groupe de 6-7,…

 1020109777_B976738730Z.1_20151007191053_000_GMB5BCGOL.2-0

Ces événements démontrent que la lutte contre l’austérité a toujours de la vigueur et un potentiel combatif.

Cependant, il nous parait clair qu’une manif annuel ne suffira pas. Les moyens de luttes contre l’austérité sont nombreux et peuvent aller selon les envies et l’imagination de chacun du tractage à la grève générale illimité en passant par le blocage ou le sabotage…

De même notre vision de la lutte contre l’austérité s’inscrit dans une lutte plus vaste contre l’état, le capitalisme et toutes formes d’oppressions. Pour nous lutter contre l’austérité c’est empêcher l’état et le patronat de mener à bien leurs attaques contre les opprimés. C’est aussi un moyen de rencontrer et de pousser à la réflexion des genTEs qui sont déjà en opposition vis-à-vis de l’état et potentiellement déjà déçu par la lutte plan-plan et les partis politiques.

Share Button

Après les contrôles domicilaires l’ONEM se lance dans les contrôles routiers…

La logique de contrôle total de la vie des chômeurs qui est en train de s’installer continue son bout de chemin… Après les contrôles domiciliaires voilà que des agents de l’ONEM se mettent à accompagner la police dans la région de Liège pour des contrôles routiers afin de débusquer les travailleurs en noirs.

Ces mesures ne sont malheureusement guère surprenantes la répression contre les pauvres ne faisant qu’aller en s’intensifiant ces dernières années…

Une autre mesure anti-pauvre va prendre cours ce 1er septembre, les jeunes de moins de 21 ans qui n’ont pas obtenu leur diplôme de fin de secondaire n’auront plus droit aux allocations d’insertions.

Des milliers de jeunes qui sont déjà pour beaucoup dans une situation familiale et/ou social difficile vont se retrouver plongés dans toujours plus de précarité.

 

Share Button

Nouvelles mesures de chasse aux pauvres: contrôle domiciliaire des chômeurs et proposition de loi anti-squat

La politique  actuel de chasse aux pauvres continue son bout de chemin avec 2 nouvelles mesures.

La première est le rétablissement des contrôle à l’improviste des domiciles des chômeurs pour « lutter contre la fraude sociale ». Bien entendu comme toujours les plus précaires sont stigmatisés, montrés du doigt alors que bien souvent ils peinent à survivre dignement. Les riches fraudeurs en col blanc (qui dinent à la même table que nos dirigeants ) qui détourne des millions ne se voient évidement pas touchés par des mesures aussi intrusives et irrespectueuses de la vie privé.

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement essaye d’imposer une telle mesure, celle-ci avait déjà été appliqué de façon très agressives dans les années 90. Le nombre de brosses à dent était compté, les armoires et affaires personnels était retourné et parfois même la température du lit était contrôlé pour voir si une autre personne n’avait pas dormi là…

Mais grâce à de nombreuses initiatives et la lutte de collectifs de chômeurs cette loi avait été abrogé. Parmis ces initiatives on peut noter celle d’un collectif qui s’était barricadé une nuit entière dans l’onem de Liège suite à une manifestation en mai 99.

La deuxième mesure quant à elle consiste en une proposition de loi déposé par le CD&V et le Vlaams Belang (à une quinzaine de jours d’intervalle) qui vise à criminaliser le squat. Si cette proposition honteuse passe, les occupants risqueront de 2 semaines à 2 ans de prisons pour simplement avoir utilisé un bâtiment abandonné pour se loger… Rappelons tout de même qu’en Wallonie comme à Bruxelles, il y a plus de logements vides que de SDF.

Hier comme aujourd’hui, seul la lutte pourra faire reculer le gouvernement!

Share Button

(Tract) Contre l’austérité, l’état et le capitalisme!

Une version tract à imprimer de ce texte précedement publié sur Wallonie Libertaire.

Tract en PDF

Share Button

Prochaines actions contre l’austérité…

Quelques actions à venir contre l’austérité:

Le 29 Mars:

Bruxelles  à 13h, gare du Nord. La parade partira de la gare du nord à 14h pour terminer à 16h place de l’Albertin

Le 30 Mars:

A Bruxelles manifestation « Tous ensemble! » départ à 10h30 Place du Luxembourg en face de la gare de Bruxelles-Luxembourg.

Le 1er Avril:

Manifestation contre l’austérité

A Liège rendez-vous à 11h au kiosque du Parc d’Avroy

A Charleroi rendez-vous à 10h à l’esplanade de la gare de Charleroi-Sud.

Share Button

Blocages et arrêts de travail dans la région de Herstal/ Verviers

Quelques actions anti-austérité ont eu lieu dans la région de Herstal et Verviers.

A Herstal l’autoroute E25 ainsi que le port pétrolier de Wandre ont été bloqué pendant 1H30.

Parallélement, dans la région de Verviers, des arrêts de travail d’une heure ont été observé dans plusieurs entreprises.

Share Button