Archives pour l'étiquette actions

Bxl: Action du collectif anonyme contre Coca-Cola

 

Voici un petit souvenir de nos vacances. Cette année nous avions choisit un lieu situé en altitude afin d’exercer notre passion commune pour l’escalade et avons décidé d’en profiter pour faire au passage un peu d’arrangement paysager.

Nous avons donc descendu de son piédestal la nouvelle publicité géante de Coca-Cola, installée depuis peu à quelques pas de la bourse (Bruxelles). En dehors du fait que nous entendons par là protester contre la colonisation de nos yeux par la publicité, vous trouverez ci-joint une petite liste des raisons de boycotter, de dénoncer, de détester, de faire disparaître définitivement la boisson non alcoolisée la plus vendue dans le monde :

– Ils s’approprient des nappes phréatiques, installent des pompages illégaux, vendent de l’eau du robinet dans des bouteilles.

Coca-Cola à repris pied en Inde le 23 octobre 1993, et possédait 52 « usines d’embouteillage » qui sont en réalité… des « usines de pompage ». Ils extraient entre 1 million et 1,5 million de litres d’eau par jour. En mars 2000, la multinationale s’est mise à puiser, en toute illégalité, des millions de litres d’eau pure dans plus de six puits forés par ses soins et équipés de pompes électriques ultra puissantes. Le niveau des nappes a terriblement baissé, passant de 45 mètres à 150 mètres de profondeur.
Au Mexique , la firme a privatisé des sources qui appartenaient à des communautés autochtones, des aquifères entiers grâce à la complicité du gouvernement de Vicente Fox (2000-2006) qui était l’ancien président… de Coca-Cola Mexique. Parmi les concessions d’eau acquises par Coca, huit lui permettent de jeter les déchets industriels dans les eaux publiques. Pour donner une idée, une seule usine peut utiliser plus de 100 millions de litres d’eau par an, soit la consommation de plus de 200 000 familles… dans un pays qui manque d’eau potable.
Affaire Dasani : La société Coca-Cola est également le troisième producteur mondial d’eau en bouteilles. Depuis 2004 Coca-Cola vend, en particulier, et seulement dans certains pays, une eau minéralisée sous la marque Dasani, qui a la particularité d’être en fait de l’eau du robinet purifiée à laquelle des minéraux sont ajoutés.

– Publicité massive :
Par exemple au Mexique ou grâce à une fondation, Coca est entré dans les campagnes, finançant des écoles, donnant des bourses aux étudiant.e.s, plaçant son logo partout, traduit parfois en maya. « Pourquoi boire de l’eau quand on a les moyens de s’offrir des boissons qui donnent plus d’énergie ? » peut-on lire ici ou là .

Comme tou.te.s les bruxellois.es le savent, Coca-Cola dispose d’une publicité géante et lumineuse place De Brouckère sur un toit, mais on sait moins qu’elle était en infraction totale avec les règles urbanistiques en rigueur à Bruxelles, jusqu’en 2013 où elle a été mystérieusement régularisée… .

– Haine du syndicalisme et abus divers en matière de droit des travailleuses.rs :
Un exemple clair de l’impitoyable et inhumaine expansion de Coca-Cola se situe au Guatemala où, depuis que le syndicat des travailleuses.rs de Coca-Cola a commencé à se construire, en 1968 jusqu’en 1980, six de ses dirigeants ont été assassinés et quatre portés disparus. Autre méthode criminelle utilisée par l’entreprise : l’occupation militaire d’usines et de sièges syndicaux par des corps armés de la transnationale et, dans ce cas, faisant partie de l’armée guatémaltèque. Durant une de ces occupations, le 21 juin 1980, EDGAR RENE ALDANA RUANO, travailleur de la fabrique occupée, fut torturé et assassiné.
La situation colombienne actuelle représente un autre cas exemplaire du comportement de la transnationale.

– Impact sur la santé
Il est impossible d’écrire toutes les atrocités commises par Coca dans le monde sous peine d’écrire jusqu’au mois prochain, mais comme on dit chez Coca-Cola « The truth is refreshing ! ».

Bisou boycott bisou !

Cocassetoi

Share Button

Prochaines actions contre l’austérité…

Quelques actions à venir contre l’austérité:

Le 29 Mars:

Bruxelles  à 13h, gare du Nord. La parade partira de la gare du nord à 14h pour terminer à 16h place de l’Albertin

Le 30 Mars:

A Bruxelles manifestation « Tous ensemble! » départ à 10h30 Place du Luxembourg en face de la gare de Bruxelles-Luxembourg.

Le 1er Avril:

Manifestation contre l’austérité

A Liège rendez-vous à 11h au kiosque du Parc d’Avroy

A Charleroi rendez-vous à 10h à l’esplanade de la gare de Charleroi-Sud.

Share Button

La lutte contre l’austérité continue…

La lutte contre les politiques d’austérités menés par ce gouvernement (mais dont les première mesures ont été prises rappellons-le par le précédent gouvernement PS) continue avec de nombreuses initiatives.

A Bruxelles, un Centre Social Occupé  « le Coin de la grève » a été ouvert le week-end du  6/7 décembre.  Cet endroit se voulait être un lieu de discutions, d’informations et d’organisation pour la grève générale. Le 8 décembre au matin des banderolles ont été posé sur le CSO. En après-midi, une trentaine de flics ont expulsés le CSO (Plus d’infos: http://bxl.indymedia.org/spip.php?article6051&lang=fr )

De nombreuses actions sont prévue pour le 15 décembre.

L’Union Belge du Transport ainsi que la FGTB incite les camionneurs à faire grève lundi et à « paralyser le pays »!

De nombreux piquets devant des entreprises et zonings sont prévu partout dans le pays.

Dans la province de Hainaut

A Charleroi, les syndicats annoncent renouveler les piquets du 24 novembre avec une mobilisation plus fortes.

Les Jeunes FGTB se donnent rendez-vous à 4h30 devant le centre Jeunes Taboo pour leurs action. Il y a également un rendez-vous à 5h30 du matin au QG de grève du front commun syndical à la FGTB Charleroi, 36/38 Bd evreux 6000 Charleroi.

La FGTB Wallonie Picarde annonce dans un tract que les zones d’activités économiques seront bloqués et inaccessibles.

L’aéroport sera bloqué par la grève de Belgocontrol et les barrages mis en places le 24 novembre seront renouvellés.

En province de Namur

A Namur aussi les syndicats prévoient une mobilisation plus forte que lors de la grève tournante du 1er décembre.

Il y aura un arrêt total accompagné de piquets aux zonings de Rhisnes et Seilles, Créalys aux Isnes, Sombreffe et Malonne.  Des piquets bloqueront la circulation vers les zonings au rond-point de Malonne et sur la N4 à Naninne.

En province de Luxembourg

De nombreux piquets principalement sur des zonings.

- Zoning industriel de Latour – Virton Piquets à Latour (près des entreprises Jindall, Mima,…) et à Virton (portail nord de Burgo.) Franck BAILLIEUX (0478/96 09 94)

- Zoning d’Aubange Piquets autour de Fédéral Mogul Serge CAREME (0477/31 13 50)

- Zonings de Messancy Piquets à Magolux, Ampacet et Ets Charlier et Zone commerciale du CoraSerge CAREME (0477/31 13 50)

- Zonings d’Arlon Entrée du zoning industriel de Weyler Franck BAILLIEUX (0478/96 09 94)

- Zoning de Bastogne Piquets à Autover et Eurolocks

- Zoning de Vielsalm Piquets à IBV et à Spanolux Christian GOMEZ (0475/56 16 95)

- Zoning de Marche Parking du Delhaize. Conseil : se garer à la place de l’étang Objectifs : commerces de Marche, zoning de Aye et du Wex, Administration communale Jennifer BERGMANN (0474/04 60 95) Christian SCHAMMO (0494/22 23 43)

- Libramont Piquet à L’Oréal et à la Laiterie des Ardennes. Christian GENTGEN (0473/94 48 75)

- Les secteurs publics Cheminots : les militants seront présents dès 3h00 du matin dans les différentes gares Poste : blocage habituel du centre de tri de Libramont et des gros points poste Enseignements et administrations : actions variables d’une localité à l’autre,…

La FGTB Luxembourg appelle également les sans-emplois et pensionnés à rejoindre les piquets!

En province de Liège

Des blocages sont prévus devant les 4 principales galeries marchandes: Cora Rocourt, la Médiacité, Belle-Ile et les galeries Saint-Lambert.

L’aéroport et le port autonome seront également bloqués.

Des grandes entreprises tel ArcelorMittal, Prayon, la FN Herstal, Techspace Aero seront eux-aussi bloqués.

Comme dans les autres provinces, de nombreux zonings seront à l’arrêt  comme ceux de Villers-le-Bouillet, de Grâce-Hollogne, du Sart-Tilman et des Hauts-Sarts.

L’Alliance pour des Alternatives à l’Austérité (AAA) qui avaient déjà organiser une manif le 1er décembre appelle à un rendez-vous à 7h Place Saint-Paul à Liège pour renforcer les piquets devant les banques.

A Bruxelles

Des blocages massifs sont prévu à l’entrée des zonings d’Anderlecht, de Drogenbos, de Diegen et de Zaventem.

La FGTB annonce un rassemblement dès 06h00 devant la banque nationale, située au 14 du boulevard de Berlaimont.

Les syndicats envisagent de bloquer totalement les navettes vers l’aéroport et les bus iDBUS mis en place par la SNCF pour suppléer aux TGV et Thalys. Des piquets seront en place dès 21h30 dimanche rue de France près de la gare du Midi et dès 21h00 à l’atelier SNCB de Forest. Un rassemblement des piquets de Bruxelles-Nord, de l’atelier de Forest, de l’atelier de Schaerbeek et de l’atelier Infrabel d’Haren est prévu vers 11h00 rue de France.

Des ateliers banderolles sont prévues le 13 et 14 décembre à partir de 17h à l’allée du Kaai (Avenue du ports 49) ainsi qu’une action à vélo le 15 à 7h.

 

 

 

 

 

Share Button