Archives pour la catégorie Affiches

Quelques petits trucs simples pour militer

Le but de cet article est juste de donner quelques pistes de petits trucs facile à faire pour la plupart  pour militer dans la vie de tout les jours.

Il existe bien évidement énormément d’autres actions à faire seul ou en petit groupe affinitaire selon ses envies, sa vision des choses, les risques que l’on est prêt à prendre,…

Cet article va surtout se concentrer sur des actions que l’on pourrait qualifier de « propagande » (visant principalement à propager des idées).

 

Affiches et stickers

Rien de plus simple! Il suffit d’imprimer chez soi ou chez un imprimeur (pour de plus gros tirage) des affiches et stickers fait soi-même ou trouver sur internet et d’aller les coller!

Il est aussi possible d’en trouver sur des tables infokiosques lors de concerts, débats, projections ou dans bon nombre de squats et lieux autogérés. Il est également possible d’en commander sur internet sur des sites de distros ou d’orga anarchistes.

Vous pouvez trouver des affiches et stickers à imprimer sur:

Wallonie Libertaire

Affiches.noblogs.org

Propagande.noblogs.org

68mai08

Table infokiosque

Tenir une table avec des brochures dans la rue ou lors d’un événement militant.

Vous pouvez trouver des brochures à imprimer:

Infokiosques

Les Renseignements généreux

Wallonie Libertaire

Monter un fanzine

Voir l’article plus détaillé.

Et bientôt des articles plus pratiques sur la mise en page,… en préparation…

Tractages

Le tractage reste un bon moyen de communication. Vous pouvez imprimer vos propres tracts ou des tracts trouvés sur le net et les distribuer de main à main ou encore en toute-boites.

Organiser des projections/concerts/débats

Organiser des projections/concerts avec des tables d’infos,… s’avère demander un peu plus d’organisation qu’un simple tractage. Il vaudrait mieux pour se faire de vous entourer de quelques potes.

Tout d’abord, il est préférable de réfléchir au type d’événement que vous voulez organiser (un concert, un débat,une bouffe, une projection ou tout en même temps; avec ou sans table info,…) ainsi que son but (soirée informative, soirée de soutien,…).

Si vous organiser un concert il vous faudra  contacter des groupes et vous organiser pour les modalités matériel (ce dont les groupes ont besoins, ce qu’ils peuvent amener, ce que l’on peut vous prêter, ce que vous devrez louer…) et trouver une salle. S’il y a un squat ou un lieu autogéré vous pouvez les contacter pour voir s’ils sont intéressé par votre événement sinon il vous faudra sans doute louer une salle ou alors ouvrir votre propre lieu 🙂

Ensuite vous pouvez faire la promotion de votre événement par des flyers, des affiches et sur internet.

Quelques sites pour diffuser vos événements:

Indymedia Bxl

Demosphere Bxl

Demosphere Liège

Razibus (pour les concerts)

-Nous le proposer pour qu’on l’ajoute sur l’agenda de Wallonie Libertaire!

Si vous organiser une projection, vous pouvez trouver des films/docus intéressants sur:

Les Renseignements Généreux

Video anarchism.org (malheureusement pas que du bon)

Resistance.tk

Créer un blog/site

Créer un blog ou un site internet s’avère de nos jours être peu complexe et être un outils efficace pour propager ses idées. Un blog peut également vous servir à donner de la visibilité à votre collectif/vos activités.

Vous devrez choisir un hébergeur pour votre site/blog il y en a des gratuits (souvent avec de la pub) et des payants (dans ce cas préférer un hebergeur web sur lequel vous installerez un script de blog plutôt qu’un hebergeur payant spécifiquement axé blog qui offre souvent moins de services pour plus chers…). Si vous choisissez d’utilisez un hebergeur gratuit, nous vous conseillons d’aller sur noblogs , une plateforme de blogs militante et sans pub!

Ouvrir un squat

S’entourer de quelques amis pour ouvrir un lieu d’activités, de rencontres, de luttes est toujours quelque chose d’intéressant quoi que plus complexe quand on est dans une ville où ce genre de lieu est inexistant (mais tout de même possible!).

Un squat peut être votre lieu de vie ou juste un lieu d’activité ( Centre sociale).

Plus d’infos dans la brochure Squatter en Belgique, trucs, astuces et récits d’expériences.

Share Button

Affiche de la manif du 18 Octobre à Namur

Trouvé sur indymedia Bxl.

Affiche A3 noir et blanc

Share Button

Affiche: 10.000 tonnes de déchets radioactifs dans la meuse

Vu sur non-fides

Le démantèlement de la centrale nucléaire de Chooz A dans la pointe des
Ardennes françaises a commencé. Si avec les deux centrales, les habitants de la région
bouffaient et crevaient déjà du nucléaire depuis des décennies, cette fois ce sera
surtout la Belgique et la Hollande qui seront touchées par le démantèlement via les
rejets dans la Meuse de 10 000 tonnes de déchets toxiques et radiotoxiques liquides.

Si l’on voit la merde que rejette l’industrie dans la Meuse et ses différents
affluents depuis plus d’un siècle, on comprend vite que ce n’est que la énième couche
de pollution et pourtant les ordures radiotoxiques les rejets soi-disant « limités » et
« inévitables » en provenance de Chooz causeront une pollution autrement plus
durable et charrieront à leur tour cancers et leucémies.

Mais tout cela importe peu aux industriels, car les enjeux vont bien au-delà de la
pollution d’une zone spécifique. En terme de marchés, si EDF cherche à devenir le
spécialiste mondial en démantèlement, les entreprises spécialisées dans le nettoyage
de zone contaminées, telles qu’Onet-Industries et Techman, feront leur lard, tandis
que Adecco et Manpower se chargeront de recruter des liquidateurs.

Contrairement au discours des écolos qui cherchent encore à nous vendre leur
bonheur éolien, le démantèlement ne prépare en rien une sortie du nucléaire mais
garantit son acceptation centrale comme énergie « la plus propre ». Il s’inscrit ainsi
dans sa relance au niveau international. Tandis
que partout dans le monde ils nous construisent
de nouvelles centrales pour satisfaire les besoins
dévorants du capitalisme, à Chooz, on parle de
transformer une poubelle nucléaire en parc naturel.

Comme après la fuite d’isotopes à Fleurus l’été
dernier, l’Etat et les industriels mettent en marche leur
machine à propagande pour nous faire avaler la pilule
d’iode. Le démantèlement n’est en fait que la vitrine du
service après-vente du nucléaire. Mais comme toute
vitrine, elle n’est jamais à l’abri d’un pavé.

Avant qu’ils aient fini de nous pourrir définitivement la vie, Attaquons le nucléaire et son monde !

[Affiche trouvée sur les murs de plusieurs villes de France et de Belgique, juillet 2009]

Affiche en PDF

Share Button