RefugreenSlavery: Faire du profit sur la misère…

Edit: Il semblerait qu’ils s’agissent d’un canular des « Yes Men ». Le Vif est tombé dans le panneau et on leur a emboité le pas comme des c..  Un très beau coup de leur part, il faut bien dire! L’article est parmis les plus partagés du Vif…

Ce matin, en parcourant le net je suis tombé nez à nez avec un article au titre pour le moins douteux « Migrants : produire de l’électricité verte pour gagner 24 heures de légalité ». Pendant un court instant je me suis demandé si il s’agissait d’un énième article parodique de Nordpress ou du Gorafi mais… malheureusement non il s’agissait du Vif.

Cet article parle d’une start-up de crapules capitalistes de la pire espèce qui compte bien profiter au maximum des gen.te.s parmis les plus précarisé.e.s pour en tirer de gros profits.

Celle-ci se nomme RefuGreenEnergy et on ne se gênera pas de la renommer RefugreenSlavery au vu de son projet qui tient plus de l’esclavage moderne que de l’œuvre de charité…

Le but de cette start-up (asseyez vous bien, c’est assez hallucinant) est ni plus ni moins de faire des « picocontrat » ultra-précaire offrant aux réfugié.e.s 24h de légalité (quelle générosité…) et un salaire totalement ridicule et indécent de 1,6€ de l’heure…

Avec des contrats si court et de telles conditions, les réfugié.e.s ne pourront pas espèrer une quelconque sécurité, au bout de 24h, ielles ne seront plus légaux et pourront de nouveau se faire arrêter, enfermer en centre fermé, expulser,…

Dès lors impossible de contester contre des conditions de travail indécentes, de demander des augmentations de salaires,… C’est la négation même de tout  « droits » sociaux, de toutes dignités humaines.

Pour se faire les réfugié.e.s seront réduit à l’état de machines de productions. Ielles devront pédaler (sic) pour recharger des batteries qui seront ensuite livrées à des petits-bourgeois ayant un besoin  ô combien « urgent »  d’électricité pour recharger leurs smartphones ou leurs ordinateurs portables…

Le tout est évidement maquillé par une couche de peinture verte et pseudo-humanitaire dégueulasse. Bah oui apparemment, piller les ressources du monde entier, amener la guerre, détruire la planète et particulièrement les régions les plus pauvres ce n’est apparemment pas suffisant, il faut en plus exploiter jusqu’à l’os les ressortissants de ces régions…

Cette immonde entreprise compte démarrer ces activités dès janvier prochain…

Combattons le capitalisme et ses logiques de profits mortifères!

A bas toutes les frontières!

Share Button
0

Une réflexion sur “ RefugreenSlavery: Faire du profit sur la misère… ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow Me