Non à la loi anti-squat! Non à la richocratie!

Il ne manquait plus que ça. On apprend que la bande à Michel s’apprête à faire voter en septembre une loi, d’ores et déjà approuvée en première lecture, selon laquelle les squatteurs-squatteuses seront désormais passibles de prison ferme.

Ainsi donc, après les expulsions massives du chômage, couplées à de nouveaux contrats d’emploi toujours plus précaires, après les coupes dans les aides aux associations de quartiers et dans les subventions aux soins de santé, après la répression de plus en plus violente de la contestation sociale , après l’intensification de la chasse aux personnes sans papiers, le gouvernement, de mèche avec les parasites privilégiés (spéculateurs immobiliers, big boss, lobbies), parachève en beauté sa criminalisation de la précarité en s’attaquant cyniquement à ceux qui occupent des bâtiments à l’abandon.

Autrement dit, c’est à l’heure même où les pires crapules, après avoir profité de leur mandat public pour puiser à la louche dans les caisses de la communauté, quittant la scène avec des indemnités de départ de 300 000 euros, qu’on décide de punir de peine de prison les sans-abris, à la recherche d’un toit, dans une Bruxelles constellées de logements vides (15 000 selon les dernières estimations).

Les droits sociaux et la lutte qui les a engendrés sont, dans le discours officiel, des éléments dont la Belgique aime se vanter. Force est de constater qu’ils sont en train d’être détricotés un a un pour laisser place à la volonté irresponsable des faiseurs de profit.

Nous appelons donc à une semaine d’action partout en Belgique, contre la loi anti-squat et plus largement contre la criminalisation de la pauvreté et la glorification des entreprises destructrices de vie, de planète et de liberté.

Non à la richocratie ! Cette semaine commencera le 9 septembre 2017 avec un rassemblement à 17 h place du jeu de balle, 1000 BXL

Tout passe, tout lasse sauf la lutte des classes !

Share Button
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow Me