Des tasers pour la police montoise courant 2017…

Un pas de plus va être franchi dans la répression et l’armement de la police dans la région montoise.  En effet selon les médias mainstream le ministre de l’intérieur devrait autorisé l’utilisation du taser courant 2017 pour une période test dans les zones de polices volontaires dont la zone Mons-Quévy où Jan Jambon s’était déjà rendu pour assister à une démonstration du taser par la gendarmerie française. Pour l’instant seul les unités spéciales de la police fédérale dispose de ce type d’armes particulièrement dangereuses.

Rappelons que ces armes soit-disant non-létales ont déjà causé plus de 500 mort.e.s à travers le monde. Les personnes cardiaques ou ayant consommé des produits excitant sont particulièrement à risque.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow Me