Aux USA comme en Europe l’extrême-droite est le bras armé du capital !

L’actualité récente nous démontre une fois plus que l’extrême-droite est intrinsèquement violentes envers les populations racisées et les migrants bref envers les franges de la population montrée constamment du doigt par les médias et les politiciens afin de diviser les pauvres, afin de les empêcher de voir qui sont les vrais responsables de la misère : le capitalisme et les dirigeants politiques.

Par ailleurs on peut voir le deux poids-deux mesures appliqués par une grande partie des médias : quand il s’agit d’islamistes les médias hurlent directement au terrorisme tandis que un suprémaciste blanc d’extrême-droite admirateur des régimes d’apartheid d’Afrique du Sud et de l’ex-Rhodésie abat 9 personnes dans une église noire de Charleston ils semblent pour beaucoup préférer le mot « forcené » à celui de « terroriste ».

Pourtant selon une étude parue dans le New York Times : « le nombre de complots terroristes islamiques liés à Al-Qaida ou à l’Etat Islamique s’établit à six par an depuis le 11-Septembre aux Etats-Unis, avec un bilan de 50 morts.
A contrario , les extrémistes d’extrême-droit ont été responsables de 337 attaques en moyenne par an, tuant 254 personnes depuis le 11-Septembre. »
L’Europe et la Belgique ne sont bien entendu pas épargnés par la violence et la haine de l’extrême-droite.

Ces dernières semaines plusieurs migrants ont été agressé à coup de barres de fers à Calais.
Ce n’est pas la première fois que cela arrive, un squat avait aussi été assiégé pendant plusieurs jours par des fascistes.

En Belgique aussi les actes violents de l’extrême-droite n’ont cessé de croître ces dernières années notamment de la part du groupe « Nation » fondé en 1999 entre autre par d’anciens membres du « Front National », du « Front Nouveau de Belgique » et du groupusucule néo-nazi « L’Assault » (qui lui même était issu de la section Bruxelloise de la milice VMO responsable de nombreuses attaques violentes contre des gauchistes, des wallons et des étrangers qui firent plusieurs blessés graves et au moins 1 mort). L’un des fondateurs, Hervé Van Laethem était par ailleurs auparavant dirigeant du groupuscule « L’Assault » et n’hésitait pas à l’époque à rendre hommage au dirigeant nazi Rudolf Hess sur sa tombe ainsi qu’à Léon Degrelle.

Parmis les faits d’armes de ces fascistes on peut citer l’agression récente à 6 contre 1 d’un SDF place du luxembourg lors d’un de leur rassemblement contre une manif de sans-papiers, l’attaque pas vraiment réussi contre un rassemblement antifasciste qui s’opposait à un meeting du Vlaams Belang, l’agression raciste d’une personne qui a eu le malheur de passé devant leur local le 1 mai 2014. Ils sont également responsables de plusieurs attaques contre le squat Caracole-Neur à Namur où ils ont à plusieurs reprises brisés des vitres, volé des banderoles et tournés en voiture autour du squat. Ils sont également suspecté d’être responsable du début d’incendie volontaire qui avait touché ce même squat.

Par ailleurs Nation n’as jamais cessé d’entretenir des liens avec des groupes ouvertement néonazis comme Blood & Honour Vlandereen ( avec qui ils ont participé à plusieurs manifestations dont celles du 8 octobre 2013 à Lille) ou encore les « Autonome Nationalisten » (composés en grande part de boneheads néonazis avec qui plusieurs membres de nations défilèrent à Brugges en février 2012).

Ce groupe n’as pas hésité non plus à se comparer à « l’Aube Doréé » (Article de mai 2012 sur leur site). Rappelons que ce partie utilise allégrement des symboliques néonazies (saluts fascistes, croix gammés légèrement modifiées…), tient des discours pour le moins haineux sur le sort à réservé selon-eux aux immigrés et aux gauchistes ( comme cette déclaration de leur candidat : « Nous sommes prêts à ouvrir les fours (…), nous en ferons des savons pour laver les voitures et les trottoirs (…), on fabriquera des abat­jour avec leur peau »), les membres de ce partie sont également responsable de nombreuses violences xénophobes en Grèces (les attaques contre les immigrés sont quotidiennes) ainsi que du meurtre du rappeur antifasciste Pavlov Fyssas.

Share Button
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow Me