Nouvelle horreur de la machine à déporter : Sabir Nosheen expulsée vers le pakistan

Sabir Nosheen a été expulsée ce vendredi matin.  Elle vivait en Belgique depuis 4 ans et risque de se faire tuer par sa famille ou enfermer 5 ans en prison pour s’être mariée en secret et avoir refusée un mariage forcé. Son mari avait déjà été tué par son frêre et son neveu…

Le matin de son expulsion elle avait téléphoné  au collectif « Getting The voice out » ; elle était entourés de 5 flics  à l’aéroport d’amsterdam qui la menaçaient de coups si elle parlait ou bougeait…

L’avion qui l’a conduite de Bruxelles à Amsterdam appartient à la société KLM.

Le conseil du contentieux des étrangers ainsi que le commissariat général aux refugiés et aux apatrides (un des rouages de la machine à expulser, enfermer, torturer et assassiner) ont même oser déclarés qu’elle devait « s’adapter aux traditions pakistanaises pour éviter les ennuis » (sic).

 

Share Button

Dimanche : Rassemblement en solidarité avec les Rroms et contre le maire raciste de Haubourdin

Vu sur luttenord

haubourdin

Ici, à quelques minutes de Lille, Bernard Delaby – maire d’Haubourdin – vient de faire preuve du racisme le plus abject. Mécontent que des Rroms habitent sa commune et y scolarisent leurs enfants, il a utilisé les services municipaux afin de déverser de la boue d’épandage (concrètement : de la merde) dans le camp de Rroms de Busignies situé sur le territoire de sa commune.
Les habitants du camp, enfants compris, qui vivaient déjà dans une extrême précarité savent désormais qu’ils sont des parias.
Alors que la crise du capitalisme n’en fini pas et que les gouvernements soit disant de gauche comme de droite ne jurent que par l’austérité et l’accord de privilèges toujours plus grands aux riches et puissants, le racisme institutionnel perpétré par des personnes tel que Bernard Delaby tente de nous duper, de nous faire croire que l’ennemi, le profiteur c’est l’étranger. Pourtant l’étranger, ici le Rrom, est souvent la première victime du système capitaliste qui dévaste son pays, et crée ici chômage et misère.
Des personnes tels que Bernard Delaby ou comme les militants du Front National sont les alliés du système, des patrons et des banquiers.

Montrons notre solidarité avec les Rroms de Haubourdin, montrons que nous connaissons nos vrais ennemis : ce qui volent les travailleurs au quotidien.

Rendez-vous dimanche 15h afin de deblayer la boue répandue par le raciste Bernard Delaby devant la mairie d’Haubourdin.

Action Antifasciste NP2C

Share Button

Contourner facilement la censure d’internet!

Un certain nombre de sites sont d’ors et déjà bloqué en Belgique et en France (pour l’instant principalement des sites de téléchargement mais des sites militants ou de copwatching pourraient également être visé).

Heureusement pour l’instant, il est relativement simple de contourner ces mesures de censures!

-Utiliser un DNS alternatif

Les serveurs DNS permettent de faire correspondre les nom domaines des sites internet (wlibertaire.net par exemple 🙂 )  et leurs adresses IP.  Par défaut vous utiliser généralement les serveurs DNS de votre FAI (Fournisseur d’accès Internet).

Ceux-ci présentent de nombreux désavantages. C’est via eux pour l’instant que le gouvernement censure des sites internet. Ils n’hésitent pas non plus à loguer votre activité sur le net (sic) et participent donc à la surveillance et aux fichages de vos activités numériques.

Heureusement il existe des DNS alternatifs tel que ceux proposer par le réseau OpenNic.

Comment utiliser un DNS alternatif sous Linux

Il suffit d’aller sur Network Manager (parfois vous devez y accèder par préférences puis Connexions réseau) .

Choisissez la connexion Wifi ou filaire sur laquelle vous êtes connectés.

Cliquer sur modifier

Puis paramètre IPv4

Dans Méthode choisissez Adresses automatiques uniquement (DHCP)

Choisissez un serveur DNS de préférence avec anon logs dans la liste OpenNIC.

Copiez l’adresse IP de 2 serveurs (au moins) de votre choix séparés par des virgules dans le champ serveurs DNS.

Enregistrez!

Déconnectez-vous, reconnectez-vous, redémarer votre naviguateur internet et c’est fait!

Utiliser un DNS alternatif sous 7

Même si nous ne sommes pas de grand partisans de l’utilisation de Windows, cela reste (malheureusement) l’OS le plus utilisés…

Comme pour linux, il vous faudra choisir les adresses IP d’au moins 2 serveurs DNS dans la liste d’openNIC.

Aller dans le panneau de configuration puis sur réseau et partages.

Cliquer sur Modifier les paramètres de la carte

Choisiser votre interface réseau (ethernet ou wifi)

Clic droit puis propriétés

Choisissez IPv4 ou IPv6 (si vous ne savez pas c’est probablement IPv4)

puis Propriétés

Avancés puis aller sur l’onglet DNS

Cliquer sur ajouter et ajouter l’adresse d’un serveur DNS OpenNIC

Si vous êtes fainéant vous pouvez utiliser l’aplication OpenNIC Wizard

Utiliser un WebProxy/Proxy

Un proxy/Webproxy permet de rediriger son trafic internet par un serveur distant. Si ce serveur est situé à dans un pays où le site que vous souhaitez visiter n’est pas censuré vous pourrez alors y accèder.

La différence entre webproxy et proxy c’est juste que le webproxy est accessible via une page internet tandis que le proxy peut être utiliser pour n’importe quel applications internet.

L’utilisation de proxy améliore un (tout petit) peu « l’anonymat » mais ce n’est pas la meilleur solution si le but est d’être anonyme.

Utiliser un VPN

C’est un peu comme un proxy mais avec un meilleur anonymat étant donné que la connection entre votre ordinateur et le serveur est crypté.

Il existe également des VPN dont le but est d’accéder à un réseau privé de façon sécurisés par internet.

Riseup propose un service VPN crypté

Utiliser tor

Tor (The Onion Router) est un petit logiciel avec une version modifié du navigateur firefox.  TOR utilise un système de nœud crypté et décentralisé permettant de rendre plus difficilement identifiable qui va accéder à quel site.. En gros chaque requête va passer par un certain nombre de nœuds pour rendre le travail d’identification difficile. Il faut veiller pour des raisons de sécurités à toujours utiliser une version à jour de tor. Il  permet également d’accéder à des sites hebergés sur le réseau tor et inaccessible sur le net « classique ».

Il permet visiblement un meilleur anonymat que les proxys.

Néanmoins, tor n’est pas infailible! Mieux vaut rester prudent…

Certaines attaques pouvant compromettre l’anonymat sur tor sont d’ors et déjà connu.

On apprend sur un article du Guardian que la NSA américaine a mis en place plusieurs nœuds tor pour collecter des informations sur le réseau. Dans cette présentation on apprend qu’une des techniques de la NSA serait de détourner le trafic de certain site consulté par des activistes vers leurs propres serveurs (sic).

La NSA dit aussi ne pas être capable de « dés-anonymiser »  l’ensemble des utilisateurs de TOR.

Comme pour tout les logiciels TOR ne permet pas un anonymat parfait, il sert juste à rendre l’identification plus difficile!

Utiliser I2P/Freenet

I2P est un réseau au fonctionnement semblable à TOR. Il permet lui aussi d’accéder à des sites internet « classique » (bien qu’il ne s’agit pas de sa fonction principal) ainsi qu’a des sites présents uniquement sur le reseau I2P.  Mais ce n’est pas tout, le reseau I2P peut également être utilisé par tout un tas d’autres logiciels tels que des clients bittorents, IRC,… Une mesure de précaution de base (vu que vous accédez à I2P par votre navigateur web habituel) est de bien désactiver les cookies et l’historique de navigation si vous souhaiter être un peu plus anonyme!

Freenet semble être le logiciel anti-censure le plus efficace mais il ne permet pas d’accèder à des sites classiques et le contenu des freesite est plutôt limité pour l’instant…

Néanmoins son intérêt est grand, étant donné que chaque contenu envoyé sur freenet va se fragmenter en plein de petit morceaux cryptés sur un grand nombre d’ordinateur présent sur freenet.

I2P, Freenet, d’autres logiciels ainsi que la question de l’anonymat sur internet seront abordé plus en détails dans un prochain article..

Share Button

Mgr Léonard toujours aussi réactionnaire!

A l’occasion des 25 ans de la loi dépénalisant l’avortement, Mgr Léonard toujours aussi réactionnaire qu’à son habitude a déclaré:

« Il est difficile d’évaluer le nombre d’enfants avortés en Belgique depuis 1990: en tout cas, plus de 300 000 »

« Par principe, il s’agit toujours de victimes qui ne peuvent pas se défendre. Le petit enfant dans le sein maternel peut bien tenter, pendant un certain temps, de se réfugier contre la paroi de la matrice, afin d’échapper à l’agression. Mais en vain. Il ne sera bientôt plus qu’un déchet biologique »

« N’oublions jamais que nous avons tous été ce minuscule embryon, ce fœtus dans le sein maternel. Et nous ne sommes ici que parce que nous avons été respectés dans ce stade vulnérable de notre vie« 

Si l’on suit le raisonement du primat jusqu’au bout, avant d’être un foetus nous avons tous été une ovule et un spermatozoïde… Chaque homme qui se masturbe commetrait-il selon lui un génocide?

Encore une fois on peut également constater que les plus fervents opposants à l’avortement n’auront jamais à se retrouver devant une grossesse non-désirée et donc n’auront jamais à se poser la question de la possibilité d’avorter!!!

N’oublions pas que certain représentants de l’église catholique au Brésil par exemple ont déjà déclaré que -selon eux- le viol était moins grave que l’avortement (sic).

N’oublions pas non plus que l’avortement est toujours illégal dans certains pays (tel que l’Irlande) et que d’autres gouvernements tentent de s’attaquer à ce droit (comme en Espagne)…

standing-mini

Share Button

Quelques alternatives libres… (Partie 1: OS, Recherche, Mails et hébergement)

Les grosses sociétés tel que Google, Microsoft, Facebook,… sont souvent fort peu soucieux de la vie privée et n’hésitent pas à utiliser les informations que vous leur donner (même si certains outils peuvent être utils pour faire de la com’, il s’agit d’être prudent et de ne pas y étaler sa vie privé) pour les vendre à d’autres entreprises ou pour aider les états à contrôler le net.

Heureusement dans bien des cas il existe des alternatives gratuites, open-sources et plus respectueuse de la vie privée.

Systèmes d’exploitations

Le système d’exploitation prioritaire de Microsoft Windows reste malheureusement encore le plus utilisé dans le monde malgré qu’il soit souvent lent, truffés de bogues et très sensible aux virus et failles de sécurités.

Il existe heureusement une floppée d’alternative dans les diverses distributions Linux offrant differentes fonctionalités et divers programmes pré-installés.

La plus connu (mais pas la plus libre ni la plus stable) est certainement Ubuntu et ses dérivés qui offre l’avantage d’avoir une grosse communauté permettant de résoudre plus façilement certain problèmes qui peuvent se présenter à l’utilisateur débutant. Néanmoins Ubuntu de Canonical contient des annonces pour Amazone et renverrait des donnés à la société Canonical.

Ubuntu est un dérivé de Debian, une distribution linux réputé pour sa stabilité et son attachement au monde du logiciel libre. Même pour les débutants Debian est devenu relativement acessible et possède aussi une communauté conséquente.

Parmis les distributions qui mettent l’accent sur le libre on peut également citer Arch Linux et Parabola .

Il est également possible d’utiliser des distributions live (qui ne sont pas installé sur le pc mais démaré depuis un CD/DVD/clef usb) dont certaines sont spécifiquement axé sur l’anonymat tel que TAILS et JonDo Live.

En dehors de Linux pour ceux qui n’ont pas peur de mettre « les mains dans le cambouie », il existe les diverses variantes de BSD qui ont la réputation d’être extrêment sûr mais plus compliqué d’usage que les distribution Linux.

Moteur de recherche

Google, Yahoo,… enregistre beaucoup d’informations sur les recherches que vous effectuer sur internet (ils loguent entre autre votre adresse IP).

Heureusement il existe des alternatives!

Généralement ces alternatives vont chercher les résultats de Google, Yahoo,… à votre place sans loguer votre adresse IP.

Ixquick  par exemple qui renvoie les résultats de près de 100 sources à l’exception de ceux de Google!

Startpage est similaire à Ixquick mais il renvoi lui les résultats de Google.

DuckDuckGo fonctionne sur le même principe et est aussi accessible via Tor sur 3g2upl4pq6kufc4m.onion .

Mail

Riseup est sûrement le plus connu parmis les militants. Il offre un service mail (relativement) sécurisé ainsi que des mailing-lists, chat,VPN,…

Austici offre aussi plusieurs services (mails, VPN, Chat,…) libres, gratuits et respectueux de la vie privée.

Sur le réseau anonyme I2P, il est possible de créer des adresses mails accessible uniquement depuis le reseau I2P mais pouvant recevoir et envoyer des mails vers des boites mails classiques.

Hébergement

Noblogs offre un service d’hébergement de blogs libres, sans pub (bien entendu) et militant!

D’autres articles sur la sécurité informatique, les réseaux anonymes et les alternatives libres sont à venir!

 

Share Button

Il y a deux violences : celle qui crée des chaines et celle qui les détruit

Vu sur Soyons sauvages

10968236_1706427522917259_5435997713852775791_n

Texte repris d’un tract trouvé dans un squat.

Les médias tentent de faire passer la deuxième pour injustifiée et illégitime. Mais si cette violence destructrice existe, ce n’est que pour se protéger de la première qui n’a pour objectif que de limiter, asservir et diviser les individus. Dans cette soi-disant destruction, il y a l’accomplissement, la libération et l’unité des individus. La volonté d’être maître-maîtresse de sa vie, de la faire créatrice et riche d’expériences.

Ainsi, la violence d’un pavé dans une vitrine entend dépasser cette société d’image et de consommation qui nous limite, alors que la violence de la vitrine cloisonne nos vies. Quand c’est une banque qui brûle, c’est parce qu’elle joue l’avenir de milliers de gens. Quand un magasin de vêtements est pillé – h&m, zara, etc. – c’est pour refuser d’enrichir ces gens qui nous fournissent du textile souillé du sang des travailleurs-e-s bangladais-e-s. Un panneau publicitaire cassé est un moyen de se réapproprier l’espace public vendu au plus offrant …

De plus, cette soi-disant création n’est que mensonge. Fondée sur la consommation à outrance, notre société tue nos capacités à créer. Nous sommes là pour absorber les quantités astronomiques de marchandises produites par des millions de gens. Et même ces gens ne sont plus dans la création, ils sont dans l’aliénation et la parcellisation de leur travail. Ils se contentent de suivre un schéma créé dans d’autres lieux, sans avoir d’emprise sur les milliers d’objets qui passent entre leurs mains.

FEU A LA MARCHANDISE !

Share Button