Mons veut se débarasser des « marginaux »…

La ville de Mons franchit un pas de plus dans la chasse aux pauvres et le « nettoyage » du centre-ville probablement dans le but d’attirer les porte-feuilles des touristes pour Mons 2015. Après la destruction de l’ancienne gare suivit le commencement de la construction d’une nouvelle gare mégalomane, l’application de la tolérance zéro sur le vol à l’étalage (visant à condamner jusqu’au moindre petit vol de nourriture), voilà la dernière création du collège de la ville; une ordonnance de police visant à exclure les « punks à chiens » (nous ne disons pas ça de manière péjorative mais bien parce que le collège communal vise en particulier des gens avec un « look punk » et  vivant accompagnés de chiens) et autres « marginaux » (selon leurs critères!)  du centre-ville de Mons.

Ne soyons pas dupe ce genre de mesure vise à montrer aux touristes et investisseurs un centre-ville propre et à rendre la pauvreté invisible en chassant les pauvres vers la périphérie…

Une fois de plus le capitalisme et son serviteur l’état montrent leur seul but, leur seul principe: le profit maximum à tout prix…

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow Me